Background color
Design
15
minutes
4 avr. 2023

Top 5 des logiciels susceptibles de remplacer Figma

Notre Product Designer Florian vous partage 5 logiciels capables de faire de l’ombre à Figma durant les prochaines années.

Florian
Product Designer
Dans cet article

Existe-t-il des alternatives aussi puissantes que Figma sur le marché ? Quelle est la stratégie sélectionnée par les concurrents pour se distinguer face au petit protégé d’Adobe ? Quels sont les domaines où ces derniers sont meilleurs que Figma ? Telles sont les questions que nous vous proposons d’aborder dans cet article.

Figma et Batman

Figma est l'un des produits les plus pratiques pour la conception et le prototypage. En quelques années, il a réussi à se hisser comme leader des logiciels de création d’interface, laissant ses challengers tels que Adobe XD ou Sketch loin derrière lui.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Figma, je vous invite à consulter notre article sur le sujet pourquoi et comment utiliser Figma.Comme vous le savez tous, Figma a récemment été racheté par Adobe, ce qui devrait lui permettre d’asseoir fermement sa position sur le marché. Si vous désirez connaître notre avis sur cette transaction, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet Adobe a acheté Figma et c’est une bonne chose.  

Toutefois, même si Figma appartient désormais au leader du marché, certains logiciels pourraient bien être susceptibles de venir le challenger dans le futur.

Amis designers, si vous souhaitez trouver des alternatives à Figma ou si vous êtes tout simplement curieux de découvrir les stratégies sélectionnées par la concurrence pour se différencier, alors vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, je me propose de vous faire découvrir 5 logiciels encore peu connus, mais susceptibles de faire de l’ombre à Figma dans les prochaines années.

1. Framer : “Coder pour créer des prototypes interactifs high fidelity”

Framer et coder

source :

Même si Figma est un outil puissant, il faut avouer que ce dernier peut se heurter à des limites lorsqu’il s’agit de concevoir des interactions complexes. Les designers doivent aujourd’hui faire appel à des logiciels complémentaires comme Protopie ou Principle.

lui n’a pas ce problème.

En effet, l’entreprise a décidé de réduire la frontière entre designer et développeur en proposant un outil tout-en-un. L’application est une plateforme de conception collaborative qui peut être téléchargée ou lancée directement sur navigateur. Avec sa technologie, les designers sont en mesure de créer n’importe quel type d’interaction complexe grâce à l’éditeur de code du logiciel. Il faudra cependant avoir quelques notions de JavaScript ou React pour pouvoir être complètement à l’aise sur la création d’animation.

Une autre faiblesse de Figma est que ce dernier n’est pas capable de publier ses designs directement sur le web sans faire appel à des plugins payants (comme Anima) ou des logiciels comme Webflow. Même si Framer est encore un peu léger face à Figma quand il s’agit de conception, il ne faut pas négliger sa vitesse de développement. Dernièrement, Framer a par exemple publié une nouvelle solution qui propose aux designers de publier en 1 clic leur design sur le web.

👨‍💻 À qui Framer s’adresse :

  • Aux designers à la recherche d’un outil simple pour construire et publier une landing page, un site vitrine ou un blog
  • Aux utilisateurs qui n’ont pas peur de coder pour concevoir des intéractions complexes

👍 Les avantages :

  • Créer des animations complexes grâce au code personnalisé
  • Publier un site en ligne en un clic
  • Un outil Seo friendly

👎 Les inconvénients :

  • Nombre d’outils de conceptions limités par rapport à Figma

🕵️‍♂️ Notre avis d’expert :

Avec ses dernières mise à jour, Framer n’est plus vraiment un concurrent direct de Figma mais se positionne plus comme un adversaire de Webflow. Face à ce dernier, le principal avantage de Framer réside dans la simplicité de son interface qui est facilement accessible pour les débutants.

Figma a besoin du soutien de logiciels tiers pour offrir à ses utilisateurs la possibilité de publier leurs créations, ce qui pourrait bien lui jouer des tours dans l’avenir.

Cependant, c’est aussi dans la force de Framer que siège sa plus grande faiblesse, les designers expérimentés et habitués aux fonctionnalités complexes qu’offre Figma pourraient être frustrés par Framer qui offre une interface plus basique. En somme, Framer a fait le pari que la frontière entre designers et développeurs se rétrécira dans l’avenir et que la majorité des products designers seront à même de coder leurs propres interactions.

2. UXpin : “ Designer directement avec du code ”

Au lieu de simuler des interactions entre vos éléments de conception en les reliant simplement, UXPin propose à ses utilisateurs d’intégrer directement des composants issus de bibliothèques connues tels que react, bootstrap etc… Au lieu de passer du temps à designer nos éléments, UXpin nous propose de construire nos maquettes en nous basant sur les composants construits par la communauté des développeurs. Le parti pris d’UXpin est d’avoir brisé complètement la barrière entre designer et développeur, en annihilant le concept même de handoff.

Dans ce logiciel, les 2 communautés parlent vraiment le même langage : plus besoin de passer des heures à rédiger des specs car tout est automatisé. De gros clients comme HBO ou encore Paypal ont déjà sauté le pas et utilisent cette solution.

👨‍💻 À qui Uxpin s’adresse :

  • Aux designers pressés qui n’ont pas envie de perdre du temps à concevoir un design system et souhaitent créer un prototype complexe rapidement.

👍 Les avantages :

  • Créer rapidement des prototypes fidèles à la version développé
  • Utiliser les mêmes composants que les développeurs
  • Customiser ses éléments directement avec le code CSS
  • Vaste librairie de templates et patterns (grâce aux frameworks bootstrap, react etc…)
  • Rédaction des specs automatisé

👎 Les inconvénients :

  • Customisation des composants limité
  • Courbe d’apprentissage abrupte
  • Petite communauté d’utilisateurs (Figma détient une part de marché de 31,14 % dans la catégorie Conception collaborative et prototypage, tandis que UXPin détient une part de marché de 1,03 % dans le même espace.)

🕵️‍♂️ Notre avis d’expert :

Malgré leurs similitudes, UXPin et Figma ont des fondements philosophiques différents qui affectent le développement de leurs outils, leurs capacités et leurs forces relatives.

Figma a été conçu et pensé comme un outil de conception graphique : lorsque le designer souhaite concevoir un prototype, il doit d’abord concevoir ses composants avant de créer des liens entre ses écrans dans le but de simuler une animation. L’objectif de Figma est d’aider les designers à partager facilement une vision aux développeurs pour qu’ils puissent se projeter. Même si ce dernier est plus simple d'utilisation, il atteindra rapidement ses limites lorsqu’il s’agira de créer des prototypes capables de réagir selon des variables complexes.

Grâce à son approche html native, UXPin est un constructeur direct de prototype interactif. Le designer n’a plus besoin de simuler des états, il peut intégrer des variables à ses prototypes pour créer des intéractions complexes et fonctionnelles. On déplore cependant la faible communauté d’utilisateurs actuels d’UXpin, dû aux possibilités de customisation encore assez limitées de ce dernier.

Chaque entreprise a besoin de son propre design system car :

  • Le DS est une prolongation de l’ADN de marque
  • Chaque DS doit répondre à des contraintes produits qui lui sont propres, ce qui nécessite des composants customisés.

Il va s’en dire que si Uxpin parvient à débloquer ce problème de customisation du design system, il risque de devenir un concurrent sérieux à Figma.

3. Creative with Play : “Designer sur son téléphone plutôt que sur son ordinateur”

Les interfaces telles que nous les connaissons - sur nos téléphones, dans nos voitures, nos maisons, nos écoles, nos hôpitaux, nos lieux de travail - ne cessent d’évoluer. Pourtant, nous continuons de designer des solutions digitales sur nos ordinateurs de bureau. Il est certain que, dans un avenir prévisible, nos appareils mobiles continueront de jouer un rôle central dans la façon dont nous consommons du contenu et nous connectons au monde numérique et physique qui nous entoure. Et si demain, nous pouvions concevoir directement à partir de notre téléphone ?

C’est le pari qu’a choisi de prendre Creative with play le premier outil de conception natif iOS.

👨‍💻 À qui Creative with Play s’adresse :

  • Aux products designers accros à leurs téléphones et spécialisés dans la conception d’interfaces mobiles.

👍 Les avantages :

  • Créer une interface directement sur le device final
  • Construire un prototype en mobilité dans n’importe quelle conditions de travail
  • Designer avec des éléments natifs IOS
  • Construire une interface à partir d’un design system custom

👎 Les inconvénients :

  • Le concept est seulement déployé sur les mobiles et Ipad IOS
  • Concept encore trop early
  • Faible communauté d’utilisateurs

🕵️‍♂️ Notre avis d’expert :

CreativeWithPlay n’est pas encore assez développé aujourd’hui en termes de features pour être un sérieux concurrent de Figma ; il dépend même de lui pour concevoir un design system.

Toutefois, il y a de nombreux enseignements à en tirer. Le pari de CreativeWithPlay est osé mais très inspirant : ils ont repensé notre façon de créer des interfaces en utilisant des nouveaux concepts de gestures naturels pour les designers.

Certes, l’entreprise souhaite offrir aux designers la possibilité de créer des interfaces depuis n’importe quel device afin qu’ils soient au plus proche de la réalité, et c’est déjà une forte valeur ajoutée en soi, mais elle possède aussi une autre force.

Les technologies évoluent et le comportement des designers avec elles. Si l’on observe la manière dont sont conçues les interfaces aujourd’hui, on peut observer que beaucoup d’entre nous n’utilisent plus de souris mais simplement le trackpad de nos Macs.

Je pense que cet usage se généralise pour 2 raisons :

  • Le pad est suffisamment précis et il offre un confort de conception plus agréable
  • Le matériel nécessaire pour designer est réduit à son strict minimum un ordi portable et c’est tout.

Ce besoin de designer à l’aide d’une surface tactile n’est pas à prendre à la légère, il émane d’un besoin profond de se détacher de nos outils traditionnels (clavier et souris) pour modeler, façonner et manipuler un environnement virtuel par le toucher. Par ailleurs, le développement du télétravail s’est généralisé et intensifié ces dernières années, permettant aux designers de travailler en mobilité de n’importe où dans le monde. La seule problématique du designer devenant alors le transport de son matériel de travail, Creative With Play anticipe le besoin en offrant à ses utilisateurs la possibilité de construire avec un simple téléphone de poche.

4. Penpot : La solution Open source 100% gratuite

En avant dernier, on peut classer Penpot, ce logiciel n’a rien de plus que Figma puisque les développeurs avouent eux-mêmes s’en être inspirés. La seule raison pour laquelle il apparaît dans ce top 5 réside dans le fait que cet outil de conception est Open Source. En effet, ce dernier est non seulement totalement gratuit, mais n’importe quel développeur peut venir contribuer au développement du projet.

👨‍💻 À qui Penpot s’adresse :

  • Aux products designers cherchant une alternative gratuite à Figma.

👍 Les avantages :

  • Une plateforme qui reprend globalement les features de Figma
  • Un logiciel open source qui évolue grâce à la communauté

👎 Les inconvénients :

  • Penpot ne possède pas toutes les fonctionnalitées de Figma
  • Le logiciel ne possède aucune feature différenciante capable d’apporter une réelle valeur ajoutée.

🕵️‍♂️ Notre avis d’expert :

Penpot se contente aujourd’hui de simplement copier Figma. Le logiciel fonctionne sur la même stratégie business que Blender et l'équipe Kaleidos qui travaille dessus n’en est pas à son premier coup d’essai en termes de création de produit open source.

On peut donc présager que le produit a encore de belles années devant lui, il pourrait même être susceptible de prendre la place de Figma si ce dernier venait à monter ses prix à la hausse suite à son rachat par Adobe. Une crainte pointée du doigt par de nombreux designers lorsque ces derniers ont appris que Figma appartiendrait désormais au leader du marché des outils de créations digitaux.

5. Uizard : Le logiciel pour les non-designers

Uizard n’en est encore qu’à ses débuts, mais il a choisi un parti pris fort : celui de s’adresser aux non-designers.

Une des problématiques des logiciels de conception est qu'ils possèdent une courbe d’apprentissage qui peut être plus ou moins pentue. Figma en est un très bon exemple, car pour utiliser toute la puissance du logiciel vous aurez besoin de prendre un temps conséquent afin de le prendre en main convenablement.

Avec Uizard, pas besoin de s’encombrer avec des tutoriels, des templates de page et des design system sont déjà mis à disposition. Il ne reste plus qu’à réaliser un simple drag & drop pour construire vos maquettes.

Une autre force d’Uizard - et qui fait de ce software un concurrent dangereux- réside dans la puissance de l’intelligence artificielle qu’ils ont mise à disposition de leurs utilisateurs. En effet, il vous suffit simplement de scanner vos croquis de maquettes, et le logiciel se charge de concevoir l’interface à votre place.

👨‍💻 À qui Uizard s’adresse :

  • Aux non-designers : managers, entrepreneurs, fondateurs etc…

👍 Les avantages :

  • Une courbe d’apprentissage rapide
  • De nombreux templates et design system disponibles
  • Un IA capable de transformer un croquis à main levée en interface

👎 Les inconvénients :

  • Nombre d’outils de conception limité par rapport à Figma
  • Outils de prototypage sommaire

🕵️‍♂️ Notre avis d’expert :

La promesse d’Uizard est d’offrir un monde où tout un chacun peut designer par simple drag & drop d’élément de conception. C’est en quelque sorte le niveau de maturité ultime d’une entreprise et le fantasme de tout designer mettant à disposition un design system au sein de son entreprise.

Toutefois, un design system ne peut rester figé, il évolue constamment avec les besoins des produits qui l’utilisent. Uizard peut sans doute couvrir des besoins de prototypage assez basique mais ses utilisateurs se confronteront rapidement à des problèmes lorsqu’ils devront faire face à des besoins d’interfaces plus complexes.

Cependant, il n’est pas impossible d’imaginer qu’en se développant sur les années à venir, les designs systèmes mis à disposition s’enrichiront jusqu’à acquérir un niveau de maturité capable de couvrir 90% des besoins des concepteurs. L’idée d’utiliser l’IA pour concevoir plus rapidement des interfaces est aussi séduisante. En effet, accorder à tout un chacun le luxe de se concentrer exclusivement sur des pistes de résolution de problèmes en laissant le soin à une IA de désigner l’interface à partir d’un design system préétabli, permettrait de concevoir beaucoup plus rapidement.

Mais alors... Qui sera le futuuuuur challenger ?

Bon !

J’imagine que si vous avez lu jusqu’ici, vous souhaitez savoir quel logiciel selon nous, a le plus fort potentiel marché ?

Actuellement, le logiciel qui a le plus de potentiel à court-terme est UXpin : c’est une des entreprises les plus matures parmi les 5 concurrents cités et qui apporte un concept fort, celui de simplifier le handoff entre designers et développeurs.

Framer a une vision proche de celle d’UXpin mais faire le pari de designers généralistes capables d’occuper la fonction de développeur et de designer n’est pas réaliste dans des grosses entreprises. Si l’on prend du recul sur l’évolution du métier de concepteur d’interface, on peut observer qu’il ne cesse de se diviser en divers métiers (UX,UI,product designer, growth designer, system designer etc…). Le marché a besoin d'experts, et pour cela nous avons besoin de nous spécialiser dans des domaines spécifiques et non devenir des généralistes.

La philosophie d’UXpin est de respecter cette spécialisation tout en permettant aux designers de construire des prototypes au plus proche de la réalité en utilisant la puissance du développement web.

Toutefois, si UXpin veut pouvoir un jour faire de l’ombre à Figma, il devra faire face à un défi de taille : celui de proposer aux designers la possibilité de concevoir des composants customisés capables d’être déjà pré-développés automatiquement par le logiciel.

Et vous ? Quel est, selon vous, le logiciel le plus à même de remplacer Figma dans le futur ?

N’hésitez pas à donner votre avis en partageant notre article sur les réseaux sociaux.

Parlons produit

Échangeons sur votre produit

Nous croyons en un nouveau modèle de consulting où l’excellence commence par l’écoute, le partage et une vraie vision

background color