Background color
Engineering
6
minutes
2023-07-28

Quand la Tech se mêle des enjeux actuels : retour sur le DevFest

Lors du DevFest 2023, notre développeur Yannick a pu assister à de nombreuses conférences sur l'accessibilité, le handicap, ou encore la reconversion. On lit !

Yannick
Développeur web
Dans cet article

26 mai - Aujourd'hui, je retrouve mes collègues Guillaume, Charles et Gauthier à l'occasion du Devfest Lille !

Une fois le train pris, je retrouve Charles à Lille Flandres et nous nous rendons à Grand Palais. Une fois arrivés, et pendant que Guillaume suit la keynote d'ouverture, nous faisons le tour des stands. Nous retrouvons quelques marques bien connues comme MongoDB - dont mes collègues ont gagné la casquette l’après-midi en répondant au questionnaire (Guillaume était particulièrement fier de son prix)- .

Vient 10h et la première conférence, je m'oriente vers l'amphithéâtre Pasteur pour écouter Jihène Mejri nous parler de l'accessibilité dans les systèmes d'Apple.

L’accessibilité chez Apple

Au travers d'un overview assez complet des outils à destination des développeurs et des utilisateurs d'Apple, Jihène met en lumière le focus sur l'accessibilité chez la firme à la pomme.

Parmi ces outils : les dynamic types qui permettent d'augmenter la taille de la police de toutes les applis, ou Switch Control qui prend en charge les technologies d'assistance.

Côté dev, l'outil Xcode Accessibility Inspector permet d'avertir des potentielles failles d'accessibilité, et ce que l'application soit développée en Swift, React Native ou autre.

De l’importance du focus dans les app webs

A 11h, c'est au tour d'Angela Ricci, web designer et développeuse front, de nous parler du focus dans les applications web.

Elle rappelle d'abord que les utilisateurs au clavier sont nombreux, notamment les personnes malvoyantes ou souffrant de handicaps moteurs, mais aussi les habitués.

Elle compare le focus avec une danse de salon: il permet à nous développeurs de prendre l'utilisateur par la main pour le guider à travers l'application pour garantir la fluidité de l'expérience.

Au travers de plusieurs exemples, elle aborde la base des bonnes pratiques avec le focus: utiliser un outline CSS un peu excentré sur l'élément en surbrillance, ou créer un focus trap sur la modale.

Elle conclut avec une injonction simple: utilisons au maximum le HTML, qui est durable dans le temps et sémantique.

Reconversion et développement web

Après la pause midi, j'assiste au talk d'Helvira Goma, développeuse web reconvertie qui parle de son expérience dans le milieu du dev, qu'elle baptise "Alice in Techland".

Victime maintes fois de sexisme, elle ne s'est pas découragée et a décroché son contrat en CDD, dans lequel elle nous raconte ses difficultés.

Tous ces obstacles l'ont poussée à créer Motiv'Her, plateforme d'aide et d'échange à destination des développeuses, qu'elles soient reconverties ou non.

Enrayer les biais racistes dans l’UX

A 14h40, Marcy Ericka Charollois nous délivre un talk sur l'impact des biais racistes dans l'UX, où elle propose de penser l'UX de façon inclusive à tous les niveaux.

Les biais raciaux dans les produits technologiques sont à l'origine de nombreux pain points pour toutes sortes de communautés, au mieux pas ou peu représentées (elle cite Levi's qui utilise des mannequins de couleur générés par IA), au pire carrément lésées ou mises à l'écart, comme les Maoris qui ne peuvent utiliser la reconnaissance faciale.

Elle nous enjoint à penser des produits "Diversity-driven" et non "White-driven".

A l'instar d'un bagage connecté qu'elle a co-conçu pour Louis Vuitton arborant des symboles représentant différentes communautés vivant dans le continent où il sera commercialisé, la tech doit célébrer et représenter l'humain dans son ensemble, et non simplement une frange de la population.

Handicap et tech

Vient ensuite le talk de Thanh Lan Doublier qui nous parle de son quotidien en tant que Machine Learning Engineer en situation de handicap.

Atteinte d'une maladie rare affectant sa mobilité et son ouïe, Thanh parle de ses obstacles au travail: pour elle, il est compliqué d'aller en conférences ou en meetup.

De même, beaucoup d'outils de sous-titrages de vidéo ne sont pas au point et fonctionnent mal avec le jargon de la tech.

Tout cela génère un manque de confiance en soi, mais elle parle aussi des leviers qu'elle a pu utiliser: le télétravail, inclusif par nature, et le setup qu'elle a pu obtenir au bureau grâce aux aides de l'Etat pour obtenir un environnement de travail entièrement adapté.

L’asynchrone en Js

L'heure tourne, et c'est déjà le dernier talk : celui de Christophe Porteneuve  qui nous parle de l'asynchrone en JavaScript "sans le cringe".

Il revient sur les erreurs d'usage de l'asynchrone les plus courantes en JS: du tristement célèbre return await aux usages hybrides, savants mélanges de .then() avec async et await.

A la fois très drôle et instructif, Christophe nous recommande un usage quasiment exclusif d'async et await qui sont meilleurs au niveau performances et permettent l'usage de try, catch, if...

Vers la fin de la keynote de fermeture, il est déjà l'heure de rentrer !

La journée bien remplie, des idées plein la tête, je prends le train pour Paris.

Tu souhaites en savoir plus sur notre section Engineering ? Retrouve nos articles Engineering sur notre blog !

Parlons produit

Échangeons sur votre produit

Nous croyons en un nouveau modèle de consulting où l’excellence commence par l’écoute, le partage et une vraie vision

background color