Background color
Produit
6
minutes
2023-04-18

Faut-il créer son produit ou aller le chercher sur le marché ?

Face à un nouveau besoin, dois-je créer un nouveau produit ou l’acheter ? Tour d’horizon des stratégies possibles.

Rémi
Product Leader Senior
Dans cet article

👉 Vos utilisateurs vous ont fait part d’un nouveau besoin ou vous identifiez de nouveaux enjeux business pour lesquels aucun de vos produits ne répond.

👉 Vous savez qu’il existe des produits sur le marché qui possèdent des fonctionnalités pouvant répondre à ce besoin.

👉 Devez-vous créer un nouveau produit ou acheter une solution existante ?

C’est la question à laquelle nous allons essayer de répondre dans cet article.

1. Comme toujours, repartir du besoin utilisateur

Le premier conseil que l’on peut vous donner est bien sûr de creuser davantage le besoin de vos utilisateurs.

Voici quelques questions utiles que vous pouvez vous poser :

  • Votre utilisateur possède-t-il une solution de contournement existante pour répondre à ce besoin ?
  • Est-ce qu’une évolution de vos produits existants pourrait également y répondre ?
  • Est-ce que ce problème est rencontré par une majorité de vos utilisateurs ?
  • Quel temps (ou autre avantage) serait gagné par votre utilisateur ?
  • Est-ce que mon produit gagnerait en valeur en répondant à ce nouveau besoin ?

Nous vous conseillons pour cela d’utiliser des pratiques de Discovery comme les entretiens utilisateurs ou du shadowing pour mieux comprendre ce nouveau besoin.

2. Etudier le marché

A partir de là, il est utile de faire un tour des solutions existantes sur le marché avec plusieurs, points d’attention :

  • Quelle est la couverture fonctionnelle des solutions par rapport aux besoins de mes utilisateurs ? Il peut être utile de lister les fonctionnalités et d’établir un % de couverture fonctionnelle. Si le produit ne répond pas à 100 % des fonctionnalités essentielles, cela peut être problématique. Au contraire, si c’est un produit très complet mais pour lequel, vous n’allez utiliser qu’une petite partie des fonctionnalités, est-ce que cela vaut le coût de la solution ?
  • Quelle est l’expérience utilisateur vécue avec cette solution de marché ? L’idéal étant de la faire évaluer par un utilisateur existant de vos produits. Le produit a peut-être une couverture fonctionnelle exceptionnelle mais s’il paraît difficile à utiliser par vos utilisateurs, cela sera un gros frein à son utilisation.
  • S’il s’agit d’un produit qui doit être utilisé en complément de l’un de vos produits existants, il faut aussi penser au parcours utilisateur pour passer d’un produit à l’autre. Pour cela, il peut être efficace d’imaginer l’Experience Map de votre utilisateur.
  • Quel est le niveau de compliance avec vos produits en termes de technologie, sécurité, robustesse ? Par exemple, est-ce qu’il possède des APIs ? Avec un niveau de charge correspondant à votre utilisation et une bonne documentation ?
  • Et bien sûr les aspects de coûts et de contrats. Il faut vous assurer que la valeur apportée soit supérieure aux coûts et que vous puissiez changer facilement de solution si une autre répond davantage à vos besoins.

Pour comparer l’ensemble de ces éléments entre les solutions, nous vous conseillons d’établir une grille comparative avec l’ensemble de ces solutions.

3. Elaborer votre stratégie “Make or Buy”

A partir de toutes ces informations récoltées, vous allez pouvoir prendre la décision sur la création ou l’achat d’un produit.

Pour expliquer les différentes possibilités, partons du tableau récapitulatif suivant :

Make Or Buy - La stratégie expliquée en tableau

Scénario 1 : Buy

👉 Dans le cas où le produit évalué sur le marché répond à l’ensemble de vos critères, que ce soit en termes de fonctionnalités, d’expériences utilisateurs, de compliance et de coûts.

Ce produit s’intégrera parfaitement à vos produits existants et à votre stratégie.

Aller le chercher sur le marché vous fera gagner du temps tout en apportant de la valeur à vos utilisateurs, alors autant ne pas s’en priver.

Scénario 2 : Make

👉 Les produits évalués sur le marché ne répondent pas à certains critères clés. Cela peut être des fonctionnalités essentielles absentes, une dégradation de l’expérience utilisateur globale ou un coût trop important.

Dans ce cas, il est donc nécessaire de construire votre propre produit pour pouvoir apporter la valeur nécessaire à vos utilisateurs.

Vous pouvez aussi avoir le cas où les produits sur le marché répondent à vos besoins à l’instant T mais dont la trajectoire ne correspond pas à votre vision.
Par exemple, vous avez prévu de développer des fonctionnalités clés d’ici 3 ans, et les produits sur le marché ne vous permettront pas de le faire. Dans ce cas là, une stratégie Make peut aussi être envisagée.

Autre cas de figure, les fonctionnalités envisagées représentent le cœur de votre métier et vous jugez stratégiques d’en avoir une maîtrise complète.

Scénario 3 : Hybride (Buy puis Make ou Make puis Buy)

Vous pouvez avoir aussi le cas où certains critères sont remplis mais pas tous.

Vous pouvez décider :

  • D’acheter votre produit sur le marché dans l’optique de créer le vôtre ensuite : cela permet de gagner du temps en apportant tout de suite de la valeur à vos utilisateurs et de construire votre produit sur le base de réels retours utilisateurs. Cela est souvent le cas si les produits évalués sont OK en termes de coûts et partiellement sur les autres aspects.
  • De construire une partie de votre produit et aller le chercher sur le marché par la suite. Ce cas est plus rare mais vous vous rendez compte que la couverture fonctionnelle des produits sur le marché est beaucoup trop importante par rapport aux réels besoins de vos utilisateurs et le coût n’est pas justifié. Vous pouvez donc dans un premier temps créer un produit avec des fonctionnalités simples en attendant que le besoin de vos utilisateurs soit plus important et justifie l’achat d’un produit plus complet.

4. Avantages et inconvénients de chaque stratégie

Enfin, pour résumer cet article, voici les avantages et inconvénients de chaque stratégie.

Avantages et inconvénients des stratégies Make et Buy

En conclusion

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de stratégie idéale et la bonne décision repose sur votre contexte, la vision de votre produit, les besoins de vos utilisateurs et les solutions existantes sur le marché. Néanmoins, nous espérons que ces éléments vous aideront à opter pour la bonne stratégie !

Parlons produit

Échangeons sur votre produit

Nous croyons en un nouveau modèle de consulting où l’excellence commence par l’écoute, le partage et une vraie vision

background color